CONFÉRENCES DU SAMEDI

Toutes les conférences sont présentées 3 fois!

Virus du papillome humain et cancer de l’oropharynx : discutons détection, conseils aux patients et vaccination

Dre Nathalie Audet, MDCM, FRCSC

 

Le virus du papillome humain (VPH) est omniprésent dans la population. Il s’agit de l’infection transmise sexuellement la plus fréquente. Le VPH cause plus de 70 % des cancers de l’oropharynx et plus de 90 % des cancers du col utérin. En tant que professionnels de la santé bucco-dentaire, les hygiénistes dentaires sont aux premières loges afin de prévenir et conseiller les patients et leurs familles sur le VPH tout en effectuant une évaluation complète de la cavité buccale. Ensemble, nous pouvons prévenir le cancer de l’oropharynx.

 

Cette présentation permettra de reconnaître les signes et les symptômes d’un cancer de l’oropharynx, de connaître les modes de transmission du VPH, d’évaluer l’impact du statut VPH sur le pronostic et le traitement, d’évaluer l’utilité de la vaccination en prévention et de savoir comment conseiller les patients et leurs familles face à un diagnostic d’une infection à VPH de la cavité buccale et de l’oropharynx.

Natahlie_Audet_ORL_edited.jpg

Le processus de soins en hygiène dentaire, le cadre de la pratique contemporaine de l’hygiéniste dentaire

Monique Delisle, H.D., M. Éd.

Le processus de soins constitue un cadre de pratique pour l’hygiéniste dentaire dans sa prise de décisions cliniques permettant de déterminer les meilleures interventions à réaliser. Il permet d’établir des conclusions à partir de l’évaluation de la condition buccodentaire du client et d’exécuter des soins de haute qualité dans une optique de santé buccodentaire optimale. Avec l’autonomie des hygiénistes dentaires, l’application du processus de soins est plus que jamais indispensable dans la pratique et il constitue un cadre permettant de prendre les décisions cliniques relatives à chaque situation. Les étapes du processus de soins seront explicitées à partir du modèle conceptuel des besoins humains en hygiène dentaire. Les nomenclatures comme l’ICDAS et la nouvelle classification des maladies parodontales seront présentées à titre de normes permettant de prendre des décisions dans la formulation des conclusions cliniques en hygiène dentaire et dans la planification des soins. Le processus de soins permet aux hygiénistes dentaires d’assumer pleinement leurs responsabilités professionnelles par leur expertise, la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des résultats.

 

Au terme de cette présentation, les participants pourront appliquer les étapes du processus de soins dans leur pratique en y intégrant la méthode du système international de détection et d’évaluation des caries (ICDAS) et celle de la nouvelle classification des maladies parodontales et péri-implantaires.

MD_Photo_edited_edited.jpg

Julie Boudreau, H.D.

Me Laurence El fatih, LLB

Durant cette présentation, les participants seront invités à participer à des ateliers pratiques sur la déontologie des hygiénistes dentaires, particulièrement dans le contexte de la modernisation de la profession.

Déontologie, cas pratiques et jurisprudence

Laurence_El_fatih_edited.jpg
Julie_Boudreau_1_edited.jpg

Dentisterie pédiatrique au quotidien : quoi de neuf en 2022

Nabil Ouatik, DMD, MSc, FRCD(C)

Eiz Abdul Razzak, H.D.

Traiter des enfants en clinique dentaire est parfois une tâche difficile. Quoique les traitements soient souvent plus simples que chez l’adulte, l’enfant requiert une attention particulière.

 

Cette formation présentera dans un format de tandem, hygiéniste dentaire-dentiste, les toutes dernières approches minimalement invasives pour la gestion de la carie chez l’enfant. Ces approches impliquent de nouvelles techniques simplifiées pour la restauration des dents primaires (technique de Hall, technique ART et SMART) ainsi que les traitements non restaurateurs tels que le fluorure diamine d’argent ou le peptide autoassemblant (P11-4). Elle présentera également des méthodes éprouvées, telles que la distraction et les options minimalement invasives pour gérer la population pédiatrique. Ceci permettra aux hygiénistes dentaires d’avoir plus d’outils pour transformer un simple rendez-vous dentaire en quelque chose de beaucoup plus agréable.

Image_20220326_163521_edited.jpg
Dr Nabil Ouatik_edited.jpg

Pratiques de sensibilisation et de sécurité culturelles avec les populations autochtones ; Miskâsowin — Une philosophie crie… trouver sa place dans le cercle

Vicky Boldo, conseillère soutien culturel, Université Bishop’s

Nina Segalowitz, soutien culturel, Southern Québec Inuit association

Cette formation culturellement pertinente est enseignée à travers une approche de pédagogie autochtone. Elle s’aligne aux appels à l’action et aux recommandations de la Commission de Vérité et Réconciliation du Canada et de la Commission Viens.

 

Cette formation abordera le contenu historique et les meilleures approches dans les interactions et les interventions selon les visions du monde et selon les perspectives autochtones (Indigenous Worldviews). Elle se concentrera sur une meilleure compréhension des réalités des personnes autochtones et elle abordera les meilleures pratiques et approches à mobiliser.

 

Au terme de cette formation, les participants pourront mieux comprendre les impacts des pratiques actuelles sur les autochtones. La réalité vécue et les expériences personnelles des formatrices seront intégrées au contenu de la présentation, de manière à concrétiser les savoirs.

Photo_Vicky_Boldo_edited.jpg
Nina_Segalowitz_edited.jpg

La contribution de l’hygiéniste dentaire au sein de la pratique orthodontique : une histoire d’équipe!

Pascale Robitaille, DMD, M.SC., FRCD(C)

Natasha Cassir, DMD, M.SC., FRCD(C)

Brigitte Desmarais, H.D.

La pratique orthodontique moderne repose sur une collaboration étroite entre l’hygiéniste dentaire et l’orthodontiste. L’avènement des nouvelles technologies au fil des dernières années a renforci cette relation et démontre bien l’importance de l’hygiéniste dentaire au sein de l’équipe orthodontique.

 

Lors de cette conférence, les nouvelles technologies orthodontiques seront abordées avec l’emphase sur le travail collaboratif entre les membres de l’équipe orthodontique. Les participants auront la possibilité de faire une révision des différentes technologies disponibles pour la pratique orthodontique, ils exploreront la progression d’un cas orthodontique, du début à la fin, ils identifieront les tâches et l’implication de l’hygiéniste dentaire dans un contexte orthodontique et ils établiront des liens entre cette activité réservée de la profession d’hygiéniste dentaire dans la Loi 15 et son application au sein de la pratique.

Photo_CassirN_edited.jpg
Photo_RobitailleP_edited.jpg

L’aspect pharmacologique de la nouvelle pratique ; pour être prêts !

Martin Darisse, B.Pharm, B.Sc. (med dentaire), Pharm.D.

Les responsabilités professionnelles des hygiénistes dentaires sont augmentées avec cette nouvelle ère d’autonomie et d’indépendance qui s’est amorcée. Cette formation permettra ainsi aux hygiénistes dentaires de revoir les concepts clés de la sphère de la pharmacologie pour leur pratique quotidienne. En se basant sur le profil pharmaceutique et sur le questionnaire médical, cette formation abordera l’interprétation des éléments les plus significatifs à surveiller dans ces deux documents essentiels. Elle présentera les mises à jour sur les précautions des médicaments les plus courants et fera une révision de leurs impacts systémiques. Tout en évaluant ces aspects, il faudra toujours garder en tête les caractéristiques de la clientèle gériatrique pour qui le dossier pharmacologique peut, assez souvent, être impressionnant, voire intimidant, pour certains.

Darisse_Martin_edited.jpg